En poursuivant la navigation sur ce site, j'autorise l'utilisation de cookies de suivis et de préférences.

Perles de Tahiti

Les différentes couleurs des perles de Tahiti

La Poe Rava, fameuse perle noire de Tahiti, est considérée comme l’une des gemmes les plus précieuses au monde. Par contre, sa teinte n’est pas forcément noire ni uniforme, il en existe même de coloris très variés. Penchons-nous donc sur les différentes couleurs de la perle de Tahiti !

La couleur des perles de Tahiti : révélations sur une illusion collective

Une idée reçue

Et non, la perle noire de Tahiti n’est pas noire ni grise, comme son nom générique l’indique et voudrait nous le faire croire !

Bien qu’elles portent le qualificatif de perles noires, celles-ci présentent une palette de couleurs diversifiées, riche et même complexe pouvant varier du noir ébène au gris foncé, en passant par le gris clair, le bronze, le vert dit « aile de mouche » ou « poe rava », le jaune doré, le blanc, le rouge aubergine ou cerise, le bleu et le violet !

Couleur des perles de Tahiti : plusieurs teintes possibles sur un même spécimen

Si les perles de Tahiti ont généralement une couleur uniforme, il n’est par ailleurs pas rare de pouvoir observer, sur une même perle, différentes nuances de gris, de bleu, de vert voire même de rose ou de violet.

Certaines couleurs de perles de Tahiti s’avèrent cependant très rares et rehaussent la valeur marchande de la gemme. De toute évidence, parmi les catégories de perles du monde (australienne, japonaise, etc.), les perles de Tahiti possèdent largement le jeu de couleurs le plus riche, grâce aux multiples reflets qui les caractérisent. Ce large spectre de teintes naturelles en fait des gemmes uniques, il n’en existe pas deux semblables ! Vous aurez l’occasion de le vérifier dans la somptueuse cave à perles Perleria de Tahiti de la boutique Georgia H. lors de votre prochain séjour en Andorre !

De quoi dépend la couleur d’une perle de Tahiti ?

De nombreux facteurs influent sur la couleur des perles de Tahiti, qui sont récoltées grâce à l’élevage de l’huître Pinctada Margaritifera, mollusque célèbre pour ses lèvres noires.

Les facteurs de culture

Il est d’abord possible de focaliser l’attention sur la sélection des huîtres de l’exploitation nécessaires à l’activité de perliculture. Celles dont la nacre est la plus remarquable a en effet de grandes chances de donner des perles de Tahiti de magnifique couleur. En effet, la teinte de la nacre de l’huître influe de manière directe sur les nuances de la gemme obtenue lors de la récolte. De manière générale, la couleur est le fait de l’union des patrimoines génétiques de l’huître donneuse et de l’huître receveuse.

Ensuite, la qualité de l’eau du lagon dans laquelle l’huître se développe, de même que sa température, sont très importantes. C’est là l’affaire de spécialistes dont l’expérience et le savoir-faire représentent des atouts indéniables.

Les conditions d’observation

Autre paramètre à prendre en compte : la couleur naturelle d’une perle de culture de Tahiti varie en fonction de la lumière et de l’environnement dans lequel nous nous trouvons au moment de la regarder.

Précisions sémantiques : teinte, lustre et saturation

Pour aller un peu plus loin, il semble utile d’apporter quelques explications sur des notions-clés qui reviennent fréquemment lorsque l’on parle de la couleur d’une perle de Tahiti. Trois composantes déterminent habituellement son coloris d’ensemble.

La teinte 

C’est la couleur la plus dominante de la perle. Elle varie selon les nuances explicitées dans le paragraphe précédent.

L’iridescence

Elle désigne l’intensité de la couleur de la perle de Tahiti (pureté, vivacité).

Le lustre

Il concerne le degré de luminosité et résulte de l’interaction entre la surface de la perle et la lumière. Il est gradué selon 4 strates définissant la valeur de la perle : excellent (réflexion éclatante et intense), bon (très brillant ou brillant), pâle et pauvre (ou morne).

Qu’est-ce que l’Orient d’une perle ?

L’Orient de la perle est à rapprocher de la notion de lustre. Il désigne la décomposition de la lumière au travers des cristaux d’aragonite (principal constituant de la perle, une composition de cristaux microscopiques), ce qui confère à la personne qui observe la perle l’impression de se retrouver en face d’une boule rayonnante aux contours diaphanes.

Destination de luxe

Shopping de luxe, hôtels, spa, skis, restaurants gastronomiques... Découvrez ce que l’Andorre peut vous offrir

En savoir plus

Recevez nos
dernières actualités

Inscrivez-vous dés maintenant et découvrez en exclusivité les offres et nouveautés de notre boutique Georgia H. Andorre

S'inscrire